La plateforme collaborative de l'écoscénographie

Un projet porté par

Augures Lab

“Penser la scénographie dans un monde fini, c’est reconnaître l’urgence écologique et acter la nécessité de changer nos pratiques professionnelles.”

Extrait de la Charte des Membres de l’Augures Lab Scénogrrrraphie

Des écosystèmes territoriaux favorisant l’économie circulaire, avec des acteur·rices du réemploi, de la mutualisation, du transport, de la conception, etc. Quel que soit le territoire, il existe des collaborations possibles à tous les niveaux de la chaîne de la scénographie pour contribuer ensemble à réduire les impacts environnementaux.

65
acteur·ices

Des projets d’écoproduction représentatifs de la diversité des pratiques et rendant compte des modèles économiques mis en place pour sortir de l’économie linéaire ; la présentation de ces projets passe par une approche de cycle de vie simplifiée à partir de la roue de Brezet pour sensibiliser aux outils disponibles afin d’évaluer ses impacts environnementaux.

7
projets

Des matériaux dont la qualité a été vérifiée par la pratique et par la recherche, avec des données détaillées en matière de critères environnementaux et de critères d’usage en scénographie, afin de proposer plus qu’un annuaire d’alternatives aux matériaux pétrosourcés.

21
matériaux

Des produits, des techniques de mise en œuvre, de fabrication, et d’assemblage qui favorisent les pratiques low-tech, la réduction des besoins en quantité de matière, le réemploi et la réutilisation.

7
techniques

Vous souhaitez rejoindre l’écothèque ?

L’écothèque est la plateforme collaborative de l’écoscénographie. En vous inscrivant, vous pourrez accéder à l’ensemble des contenus, partager vos expériences et échanger avec une communauté engagée.

À propos

Un projet de l'Augures Lab Scénogrrrraphie

L’écothèque est un projet de l’Augures Lab Scénogrrrraphie, le réseau professionnel, collaboratif et prospectif pour penser l’écoscénographie dans le secteur culturel. Il réunit acteur·rices indépendant·es et institutions culturelles, de différents corps de métiers liés à la chaîne de création et de production scénographique, et croise les disciplines artistiques, notamment les arts visuels et les arts vivants, à l’échelle nationale. Il vise à favoriser le développement du réemploi, de l’économie circulaire et de l’écologie culturelle territoriale autour des activités liées à la scénographie.


Notre définition de l’écoscénographie

Nous définissons l’écoscénographie comme une pratique écoresponsable de la scénographie, intégrant une approche cycle de vie. Elle suppose une démarche écosystémique informée, structurée et outillée d’un point de vue artistique, technique, administratif et logistique. Sa mise en œuvre est assurée par l’intelligence collective à une échelle interprofessionnelle. Dans un cadre soutenable voire régénératif, elle tend à réduire ses impacts socio-environnementaux et participe à l’équilibre du vivant.

Cette définition a été proposée dans le cadre des travaux de recherche-action du Lab sur l’écoscénographie.


Notre constat

L'écothèque de l’Augures Lab Scénogrrrraphie est née du constat d’une pratique scénographique et d’une formation encore trop peu engagées en matière d’écologie. Si de nombreuses initiatives sont menées pour favoriser la circularité des matières, l'accès des concepteur·ices et institutions à des solutions adaptées à leurs pratiques est loin d'être facile. Comment réduire l'impact environnemental d'une scénographie ? À quoi être vigilant ? Comment augmenter les coopérations territoriales ? À qui puis-je m'adresser ? Ces questions se posent à toute la chaîne de travail d'un projet culturel. Outil par et pour les professionnel·le·s, l'écothèque vise à apporter des réponses.

Il est urgent de changer le mode opératoire de création scénographique et d’en interroger les formes expressives au regard des crises écologiques que nous traversons, et des défis qu’elles adressent à nos manières de faire et de penser. Nous sommes convaincu·es que les arts vivants et les arts visuels, à travers la scénographie, peuvent se constituer comme un espace de création artistique écologique.


Notre but

L’écothèque n’a pas vocation à fournir des échantillons de matières (matériauthèque) ni à gérer des flux (ressourcerie), mais vise à identifier des solutions variées pour répondre aux enjeux de l’écoscénographie. Avec elle, nous souhaitons contribuer à la mise en place de démarches d'écoconception qui réduisent les impacts environnementaux en proposant aux professionnel·les de s’informer, d’expérimenter, et de collaborer.